Du Go, du go, plein de go. Petit séjour à Grenoble [Par Zoé C.]

Publié le par Zoé sur http://zoeconstans.over-blog.com/

Des croquis de go… ces deux dernière semaines j’en ai réalisé beaucoup, je me suis régalée :)

A Grenoble, il y a beaucoup de Go, rassemblement de forts joueurs et de personnes très motivés, pleins de choses se passe.

En mode reportage dessin, au programme :

14 octobre :
_ Formation animateur le matin à l’école Bizanet


_
Ecole de go l’après midi à l’ADAJE


_ Club de go le soir au Pav San

15 octobre :
_ Après midi club de go du collège Lucie Aubrac

16 octobre :
_ Tournois de go inter-écoles primaires et après midi club de go à l’école de Bizanet


_ Soir : go chez Motoki (sans Motoki)

17 octobre – 21 octobre : Congrès National Jeunes à Lans en Vercors (un super stage de go pour les jeunes, débutant comme confirmé :
Jour 1 – Samedi
Jour 2 – Dimanche
Jour 3 – Lundi
Jour 4 – Mardi
Jour 5 – Mercredi

22-23 octobre : Coupe Hikaru à Lans en Vercors (tournois jeune de go section primaire collège Lycée)

24-25 octobre : Coupe maître Lim 2015 (tournois national par équipe)

Aujourd’hui : pantouflage, ah non j’ai quelques dessins à finir et mettre à jour le blog et club de go ce soir, haha

Ci-dessous quelques liens de tout cela, quitte à faire un post de blabla aujourd’hui, autant aller jusqu’au bout.

Donc un lien pour ceux qui ne connaissent pas le go et viennent voir ici des dessins mais sont quand même un petit curieux à propos de cette chose mystérieuse qu’est le Go.

Un lien vers le club de go de Grenoble, vraiment un club super et un site régulièrement mis à jour [CGG : – On retransmet juste hein ! -]

Un lien vers le blog du congrès national Jeunes, où l’on a publié chaque jours dessins et photos.

Bon appétit!

(Ah oui et en dessert quand même, puisque c’est un blog de dessin, un petit dessin pour illustrer le tout)

A1

Le style Coréen =D

Salut à tous !

Me revoilà après un petit bout de temps je dois le reconnaître, promis j’essayerai de ne pas être aussi long pour mon prochain article =)

Bon tout d’abord je tiens à vous parler d’une grande prouesse que je suis en train d’accomplir. J’enchaîne aujourd’hui ma 14ème (je crois) défaite d’affilé, oui Monsieur !

Mais contrairement à ce que vous pouvez croire, je ne suis pas du tout déprimé, au contraire j’avais un meilleur fighting spirit sur mes dernières parties.

Mais bon, quand on a 14 défaites d’affilé, je crois qu’un petit débriefing s’impose, et ça tombe bien, puisque c’est en parfaite adéquation avec le sujet dont je veux discuter aujourd’hui.

Je pense que pour comprendre pourquoi j’enchaîne autant les défaites, il faut avoir une idée de ce à quoi ressemble le go coréen. J’imagine que tout le monde connaît déjà plus ou moins leur réputation, et je peux vous dire qu’ils n’y faillissent pas … ce sont de pures barbares, et c’est sûrement d’autant plus le cas chez les enfants.

Ils n’ont en fait pas du tout les mêmes capacités que nous autres occidentaux, car ils n’étudient pas le go de la même manière. Première chose, ils ont un prof, et qui dit prof dit devoir, donc ils sont forcés de bouffer des tsumegos à longueurs de journées. Ensuite, ils reposent constamment sur gobans des parties de pros. Petite anecdote à ce propos, l’un des premiers jours après mon arrivée, j’ai vu l’un des élèves de mon groupe poser une partie de pro sur un goban, mais sans l’étudier, il la posait juste et une fois fini, il en posait une autre. A ce moment là, cela m’avait fait sourire et je m’étais dit que c’était la chose la plus inutile au monde.

Et il n’y a pas si longtemps que ça, après une de mes défaites commentée par Youngsam, il me dit :« tu devrais reposer des parties de pros sur goban». Evidemment ça fait tilt dans ma tête, et je lui demande donc le pourquoi du comment. Il m’explique que grâce à cela, non seulement ils ont de bonnes connaissances en fuseki, mais ils développent également inconsciemment un bon « haengma ». C’est un terme qu’ils utilisent souvent en Corée, qu’on pourrait traduire par « mouvement », cela concerne aussi bien les formes, les tesujis, les extensions, les invasions, les réductions…

A force de voir des parties de pros, leur cerveau intègrent ces « haengma » et ils sont ainsi capable de les reproduire dans leurs propres parties.

Autre aspect important du jeu coréen : ils jouent très rapidement. Nos parties de ligues se jouent en 30 min avec un byo yomi de 3 fois 30 secondes, ce qui est déjà beaucoup pour eux. Même certains tournoi pros se déroulent avec ce time-setting. Depuis tout petit on leur apprend à jouer vite, ils participent souvent à des tournois blitz et sont capable de lire précisément et rapidement.

Pour ceux qui me connaissent vous voyez déjà un peu le tableau : je termine en byo-yomi alors qu’il reste en général pas moins de 25 min à la pendule à mon adversaire, et c’est à ce moment là qu’ils ne manquent pas de punir la moindre erreur que je commets (ce qui ne manque bien sûr jamais d’arriver)

En contre partie, ils manquent parfois de vision globale du jeu et peuvent faire de mauvais choix à des moments clés de la partie. Les enfants sont aussi souvent impatients et abusifs, mais ça s’arrangera avec l’âge =)

Ce qui est assez marrant, c’est que j’avais de meilleurs résultats lors de mon arrivée. Je me souviens avoir battu des adversaires de mon groupe plutôt facilement puisqu’ils faisaient ce genre d’erreurs globale. Du coup je me disais qu’ils n’étaient pas si forts que ça. Puis, petit à petit, à force de jouer des parties, j’ai commencé à prendre conscience de leur monstrueuse force de lecture et de connaissances locales, et j’ai commencé à avoir peur de leur jeu. C’est aussi à ce moment là que j’ai commencé à douter du mien … Je pense qu’en fait c’est l’une des principales raison de mes défaites.

L’état d’esprit avec lequel on aborde une partie est très important, et si, même inconsciemment, on est intimidé par notre adversaire, c’est très compliqué de gagner.

C’est vrai que je suis dans une mauvaise passe en ce moment, parce que c’est le style de jeu qui pointe en avant toutes mes faiblesses. Mon go manque de solidité à cause de petits détails qui n’en sont pas : je gère mal le byo-yomi, j’ai une lente et mauvaise lecture, et je n’ai pas assez confiance en mon jeu (et sûrement d’autres choses mais c’est ce qui me vient en premier à l’esprit ^^). Je me dis que c’est donc le moment idéal pour essayer de palier ces faiblesses et j’en suis donc d’autant plus motivé !

Malgré tout cela je pense progresser, faire autant de go et apprendre autant de choses est assez perturbant. Je ne vois plus les choses de la même manière et mon go est en train d’évoluer, je me sens fort et faible à la fois. Il faut que tout cela se mette gentiment en place, en tout cas j’espère que j’arriverai à remporter quelques victoires rapidement, sinon je risque de vraiment déprimer haha 😉

Ah, puisque rien ne vaut un bon exemple, j’aimerai vous faire partager une petite anecdote à propos de ce problème.

20151106_111411

L’un des premiers jours après mon arrivée, j’arrive à BIBA, sors mon bouquin et tombe sur ce problème, je réfléchis un bon moment sans pour autant trouver la réponse. Et là l’un des enfants vient me voir et me propose une partie, ok pourquoi pas, et pour rigoler je lui demande la réponse du problème sans vraiment m’attendre à ce qu’il me la donne ; malheureusement pour moi, il regarde le problème 5 secondes et me donne la réponse …

Donc voilà, petit test pour vous, histoire de voir combien de temps vous mettez =D

Je pense que c’est le bon moment pour vous faire partager 2 de mes défaites en live =p

Je suis blanc dans les 2 parties, la première est commenté par Youngsam, la deuxième par Blackie.

 

Download SGF

 

 

Download SGF