Archives pour la catégorie Pédagogie

Le mercredi c’est Pav San !

Aujourd’hui, c’est mercredi alors venez nous rejoindre au PavSan et jouer quelques parties. Vous pourrez même déguster un excellent repas si le cœur vous en dit !

Le Pav San
Les joueurs fidèles au Pav San

Vous y trouverez Toru, Dominique, Frédéric, Olivier, et bien d’autres personnes, de tous niveaux.

Toru
Toru qui commente sa partie

Venez prendre place autour d’un goban à partir de 19h30-20h, pour des parties amicales, des défis comptabilisés à l’échelle, ou encore prendre un cours avec notre pédagogue.

Mathieu en train de donner un cours
Mathieu en plein cours

En effet, n’oubliez pas que vous pouvez demander un cours particulier. Mathieu se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions sur ce jeu passionnant.

Prochains cours chez Motoki

*la photo date un peu ^^

Mai

19 : Motoki ne sera pas là, mais il y aura cours chez lui [à préciser]
(entraînement coupe maître Lim !!)

26 : visionnage des parties d’AlphaGo en Chine [lieu à préciser]
(http://www.numerama.com/sciences/247966-ia-vs-humain-quels-challenges-attendent-alphago-en-chine.html)

 

Juin 

2 : projection cours Inseong sur les parties d’AlphaGo

9 : Pas de cours

16 : pas de cours

23 : Cours de Motoki

30 : Dernier cours de l’année 2016-2017

Règle française du jeu de go

Cette article concerne les joueurs de go qui connaissent mal les règles avec lesquelles nous jouons (vous êtes nombreux). Pour une partie à égalité, il suffit de prendre les règles complètes et de lire les encadrés :

  1. Le go se joue à deux. Celui qui commence joue avec les pierres noires et l’autre avec les blanches. A tour de rôle, les joueurs posent une pierre de leur couleur sur une intersection inoccupée du goban ou bien ils passent.
  2. Lorqu’un joueur supprime la dernière liberté d’un chaîne adverse, il la capture en retirant du goban les pierres de cette chaîne. De plus, en posant une pierre, un joueur ne doit pas construire une chaîne sans liberté, sauf si par ce coup il capture une chaîne adverse.
  3. Un joueur, en posant une pierre, ne doit pas redonner au goban un état identique à l’un de ceux qu’il lui avait déjà donné.
  4. La partie s’arrête lorsque les deux joueurs passent consécutivement. On compte alors les points. Chaque intersection du territoire d’un joueur lui rapporte un point, ainsi que chacune de ses pierres encore présentes sur le goban.
    Par ailleurs, commencer est un avantage pour Noir. Aussi, dans une partie à égalité, Blanc reçoit en échange des points de compensation, appelés komi. Le komi est habituellement de 7 points et demi.
    Le gagnant est celui qui a le plus de points.

Voilà, c’est tout. Dans les règles complètes, vous trouverez également comment compter à la japonaise, comment compter une partie à handicap ou ce qu’est le territoire dans un seki. Ces règles sont identiques aux règles AGA ou britanniques et extrêmement proches des règles chinoises. Si vous avez des questions, je serais ravi d’en discuter.

Merci de votre attention.

Cours MDZ ce Samedi à l’ADAJE !

cnj-mercredi-3

 

Salut à tous!

Ce Samedi 26 Novembre, je vous propose un cours à l’ADAJE.

Le thème sera le suivant : “Un Grenoblois réussit toujours son Fuseki !”

Nous ferons quelques début de parties ensemble et j’essayerais de vous donner quelques clés pour qu’à la fin de celui-ci la partie soit au moins équilibrée, ou au mieux en votre faveur !

A Samedi :)

Amicalement,

MDZ, votre pédagogue.

Mathieu Delli-Zotti, le nouveau Pédagogue du Club

Je remercie le club de Go de Grenoble qui m’a engagé comme pédagogue depuis début Septembre 2016 ! Cette opportunité qui m’a été proposée par José et Loïc m’a motivé à déménager de ma chère Bretagne pour venir vivre ici et travailler à presque temps plein sur le développement du Go dans la ville de Grenoble et les communes aux alentours.

 

Il est possible qu’un certain nombre d’entre vous ne me connaissent pas encore. Pour remédier à cela, nous avons pensé avec Loïc Lefebvre que ce serait une bonne idée d’écrire un petit article et de vous résumer mon parcours.

 

J’ai découvert le jeu de go avec Hikaru No Go (comme beaucoup d’entre nous), il y a 11 ans, et ai participé à mon premier tournoi en 2006. A cette époque, quand j’étais encore 20k, je me suis tout de suite passionné pour ce jeu et son incroyable profondeur.

 

C’est en 2010 que je suis enfin passé 1d, et que j’ai commencé à me concentrer un petit peu sur la pédagogie en même temps que ma progression personnelle.

 

Désirant représenter l’Europe et toujours progresser, je suis parti en 2012 pour un championnat étudiant en Chine à Shanghai mais je me suis fait massacrer par la lecture incroyable des amateurs Chinois.

Toujours en 2012, j’ai représenté la France au WMSG (Jeux Olympiques de l’Esprit) à Lille où j’ai réussi à bien me classer même si bien entendu ce sont les Taïwanais de Chinese Taipei qui ont raflé toutes les médailles.

1167677_10200631168208307_389020449_o 1291882_10200631167488289_1402142320_o

Voyant mes amis bretons Tanguy Le Calvé 6D et Benjamin Dréan Guenaïzia 6D progressant à la vitesse de la lumière, j’ai vite compris que mon rôle n’était pas de réaliser des performances personnelles dans le monde du Go mais plutôt de partager ma passion pour ce magnifique jeu.

J’ai donc décidé de mettre ma progression en pause pour me concentrer sur celle des autres.

1003397_1541696739391015_7756620233361970331_n

Depuis lors, j’ai essayé de retranscrire les différentes pédagogies que l’on m’a enseigné : la Japonaise (grâce à Motoki Noguchi 7d), la Chinoise (grâce à Fan Hui 2p) et plus récemment la Coréenne (grâce à Inseong Hwang 8d).

J’ai formé des joueurs de tous niveaux à travers de nombreux cours en ligne sur KGS, des stages de Ligues, Stages d’été, Congrès Jeune, etc…

 

12184018_1507314729569415_3481133016879789085_o

En ce qui concerne mes études, j’ai un Bac +3 dans le Commerce International, mais j’ai de suite stoppé cette voie remplie de requins pour préférer la vision associative du monde du Go.

 

Malgré de bons retours sur ma pédagogie, ce n’était pas suffisant et il me fallait un diplôme ! C’est pourquoi je suis allé en Corée en Août 2016 afin d’être formé intensément pendant 10 jours sur la méthode Coréenne d’apprentissage du Go (ou Baduk comme on dit là bas :) ). Le programme financé par la KABA, que je remercie, s’appelle The Foreign Baduk Instructors Training. D’ailleurs une de mes professeurs, Cho Yeonwoo 1p sera présente en tant qu’invitée d’honneur lors du CNJ 2016 !

 

13995470_10210334520103920_2062837188714816900_o

A mon retour de Corée, le diplôme en poche, j’étais fin prêt pour faire mes valises et quitter la Bretagne, ainsi que le club de Lorient dont j’étais le Président.

 

Depuis mon arrivée à Grenoble, je passe mes après-midi dans les écoles à initier de jeunes enfants au jeu de go, en espérant qu’ils deviendront les joueurs forts de demain.

Je forme des animateurs qui peuvent continuer ce que j’ai commencé dans les écoles afin que je puisse développer le Go dans d’autres sur Fontaine et Grenoble (bientôt).

 

J’entraîne les jeunes de l’Equipe de France Jeune (EFJ) aux cotés de mon ami et pédagogue Denis Karadaban 5D.

Je suis aussi le capitaine de l’Equipe de France Jeune de l’EYGTC 2016 en ligne sur KGS.

Je travaille en collaboration avec José Olivares sur l’organisation du CNJ 2016 et de l’EYGC 2017.

 

Enfin je propose aux licenciés du Club de Grenoble du contenu pédagogique pour progresser, comme des cours magistraux, simultanées, commentaires personnalisés en vidéo (ou live si je suis là) de vos parties de tournois.

Vous aurez donc l’occasion de me voir dans les tournois et lors des rendez-vous du Club de Go de Grenoble selon mes disponibilités. Si vous me croisez à l’un de ces rendez-vous et que vous ne me connaissez pas encore, n’hésitez pas à venir jouer un blitz avec moi, c’est un bon moyen de faire connaissance !

 

Si vous avez la moindre question, demande ou critique positive à me faire, n’hésitez surtout pas à me contacter sur lottar@hotmail.fr ou au 06.70.48.01.95

 

MDZ