Archives pour l'étiquette Biba

Nourriture coréenne

Salut tout le monde !

Alors aujourd’hui j’ai préparé un article un peu léger sur la nourriture coréenne.

Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne prétends pas faire un inventaire de la boustifaille traditionnelle locale, mais plutôt dire ce que j’ai pu constater au cours de mon expérience personnelle au quotidien.

J’aborde cet article avec un peu d’ironie et d’embarras, puisque, autant le dire : la bouffe coréenne n’est pas mon truc. Ah et je précise que vous devriez prendre cet article avec un peu de recul et de regard critique, puisque je vous le dis tout de suite, je ne serai pas objectif =p

Mais rassurez-vous, beaucoup d’étrangers aiment ce type de nourriture, c’est d’ailleurs le cas de la plupart de mes colocs.

Toujours est-il qu’il s’agit de mon article et que je compte bien en profiter pour me plaindre et évacuer ma frustration alimentaire^^. Dis comme cela, ça sonne terrible, mais ne vous inquiétez pas, ça ne l’est pas tant que ça =)

Bon alors si je devais résumer la nourriture coréenne en 4 mots, j’utiliserais : épicée, sucrée, viandée et merée (pourquoi ces mot ne sont-ils pas encore présent dans le dictionnaire??)

En effet, l’une des premières choses qui m’a frappé, est que les coréens ont plus tendance à privilégier le sucré au salé, par exemple des patates sucrées, des chips sucrées, voir même des frites sucrées (j’avoue que ça m’a fait drôle).

capture-d_c3a9cran-2012-01-30-c3a0-02-07-25

 

Jusque là ça va encore, la partie compliquée pour moi commence avec tout ce qui est épicée, c’est-à-dire… à peu près tout ! Dans la plupart des restaurants, à côté de chaque plat, il y a un numéro qui indique à quel point le plat est épicé. Il y a en tout 3 degrés, et pour vous donner une idée, je ne suis pas capable de finir un plat au 1er degré … Des fois j’ai l’impression que je suis au centre d’un complot parce que même quand rien n’est précisé je trouve cela parfois épicé.

index
Alors sur cette photo, sachez que partout où vous voyez du rouge est piquant … donc oui vous ne rêvez pas, c’est tout le plat !

 

Les coréens sont également fan de fruits de mer en tout genre, pieuvre, poulpe, sushis … qui n’est encore une fois malheureusement pas ma tasse de thé.

soupe-à-hae-mul-tang-avec-les-fruits-de-mer-assortis-et-vegatable-54517749

Venons en tout de même au côté positif, beaucoup de repas sont également à base de viande, ce qui me convient plutôt bien ! Ils ont également une curieuse mais intéressante manière de proposer de la viande. De nombreux restaurants sont constitués de table avec plaque de cuisson qui permettent aux clients de cuire eux même la viande. On peut ainsi cuire la viande à notre bon vouloir ; l’un de mes plats favoris.

kim-kim

barbecue

C’est pour cela que j’essaye autant que faire se peut à motiver les autres à manger « barbecue ». Je ne peux malheureusement pas arriver à mes fins à chaque fois, et quand bien même, un nutritionniste ne serait pas tout à fait content …

Je dis ça, mais ce n’est pas comme-ci mes autres repas étaient plus sains. Puisque j’ai du mal avec la nourriture locale, j’essaye de me rattraper comme je peux avec ce qui se rapproche le plus de ce que je connais. C’est ainsi que mon chemin me mène plus que je ne le voudrais à Macdonald’s.

Mais pour ma défense, je précise que je me contente (certes peu souvent mais quand même) de simple repas à base de riz ou légumes.

Voilà voilà, je vais conclure là dessus. Je prie à tous les amateurs de nourriture coréenne de m’excuser pour ce pauvre et incomplet exposé.

Peut-être que je peux me rattraper avec une partie de go …

Voilà une partie amicale entre Manuel et moi (je suis noir) que j’ai gagné. Cette partie n’a pas été commentée, mais je la trouve assez intéressante (pleine de combat). J’ai notamment décidé de faire un clin d’œil à Lee Sedol dans cette partie, je me suis dis à ce moment là que je devais la montrer^^

 

Download SGF

 

Je vais partir à Tokyo dans quelques jours pour représenter la France aux championnats du monde amateur de pair-go avec Dominique. Après cela, je serai également en Chine du 15 au 23 décembre pour à nouveau représenter la France au cours d’un tournoi par équipe (avec Tanguy et Rémi) à Guangzhou.

Vous risquez donc de ne pas avoir de mes nouvelles pendant un moment, mais je promets de vous faire partager tout cela en rentrant.

A la prochaine tout le monde !!

Samsung cup !!

Salut à tous !

Bon, maintenant que je suis bien installé ( bientôt un mois déjà, que ça passe vite !! ), je vais vous dire un peu comment vont se présenter mes articles. J’aborderai à chaque fois un ou plusieurs thèmes en particulier. Ils pourront être liés au go ou à la Corée en général et j’essayerai également de consacrer une partie à ma vie au quotidien (si choses intéressantes à dire il y a … =) )

Commençons par la seconde partie :

Alors première nouveauté, la famille s’agrandit, nous accueillons 2 nouveaux joueurs à BIBA.

Thomas Danel 5D français de 25 ans (peu de gens le connaissent je crois, étant donné qu’il a passé le plus clair de son temps à BIBA ces 3 dernières années… comme quoi ça peut rendre addict =D), ainsi que Santiago qui vient tout juste d’arriver, il est argentin et a un niveau 3ème dan.

Pour ce qui est du tournoi de ligue, l’arrivée de nouveaux joueurs nous oblige à relancer et réorganiser les ligues. Je reste donc dans la seconde ligue, accompagné de Thomas contre lequel j’ai déjà perdu une partie (grrr …)

Venons en maintenant au sujet principal de cet article, bon ok le titre m’a trahi … il s’agit de la Samsung cup !

Cet événement tout récent s’est déroulé  entre le 5 et le 8 octobre. C’est un tournoi qui se déroule en plusieurs phases s’étalant sur plusieurs mois. Il y a dans un 1er temps les phases préliminaires, qui permettront de déterminer les 16 meilleurs qui accéderons à la finale. A partir de là, le tournoi fonctionne par élimination directe, en 3 phases :

  • les 8èmes et quarts de finale (c’est ce qui nous concerne actuellement)
  • Les demis-finale
  • La finale

Pour vous donner une idée de l’ampleur du tournoi, sachez que de vrais légendes telles que Lee Chang-ho ou Lee Sedol sont qualifiés 😉

Et voilà que nous avons la chance d’assister à ce magnifique événement. Après 2 heures de routes, nous arrivons en fin d’après-midi dans un hôtel isolé au milieu de la campagne et découvrons nos nouveaux locaux.

On y retrouve également Rémi Campagnie, actuellement à Séoul pour ses études, qui a décidé de nous rejoindre pour l’occasion =)

Il faut savoir que les coréens sont assez fan de sport, ainsi, à peine arrivés et installés, nous nous retrouvons tous au gymnase de l’hôtel. En entrant, nous retrouvons déjà des dizaines d’autres coréens (certains des participants au tournoi étaient parmi eux, mais je ne connais pas leur tête donc bon …). Le gymnase est partagé entre plusieurs sport : ping-pong (et effectivement les coréens ne faillissent pas à leur réputation …), basket, et enfin choku. Le choku est un sport collectif très populaire en Corée, il s’agit d’un mixte entre le foot et le volley, où le but consiste à envoyer la balle de l’autre côté d’un filet (d’environ 1 mètre de haut) à l’aide de ses pieds ou de sa tête. Etant fan de ces 2 sports, j’intègre rapidement un terrain et me mélange à d’autres coréens.

En discutant avec kim Seung-jun (aka Blackie), j’apprends que quasiment toutes les personnes présentes sont des pros. Et me voilà en train de partager un moment d’entente et de bonne humeur au milieu de tous ces gens que j’admire. Je pense que dans ma tête, il y avait une sorte barrière entre moi et toutes ces « personnes bizarres et exceptionnels», et c’était amusant de se rendre compte que finalement on appartenait bien au même monde. Le dialogue n’est pas facile puisque la plupart des coréens ne parlent pas ou peu anglais, mais j’ai quand même eu l’occasion de sympathiser avec certains d’entre-eux, dont un notamment qui avait mon âge (et dont je ne me rappelle plus le nom ><).

En allant dîner, nous avons même eu la chance de croiser le célèbre Lee Chang-ho !

Une fois repus, nous décidons d’organiser un mini-tournoi par équipe pendant le séjour, les équipes sont (dans l’ordre des gobans)

A : Thomas, moi, David

B : Manuel, Santiago, Ignacio

C : Rémi, Ana, Alberto

2 des équipes jouent ensemble, tandis que l’autre fait des tsumegos.  La 1ere ronde oppose l’équipe A à l’équipe B. Je remplis mon contrat en battant Santiago, mais mes coéquipiers n’ont pas souhaité en faire autant, ainsi nous perdons cette ronde  =) .

Les 8èmes de finales se déroulent le lendemain, ce qui pour nous veut dire étude des parties toute la journée.  Vous pouvez d’ailleurs trouver les résultats sur : http://www.go4go.net/go/games/tournament/1

Jusqu’à présent je n’avais jamais vraiment aimé étudier les parties de pros. Mais je dois reconnaître que ça à au moins un aspect positif, qui est de nous faire relativiser quant à notre niveau, car finalement on se rend compte qu’on ne comprend fichtrement rien au go… =D

Après, commenter des parties de pros, avec des pros, c’est (il faut le dire) quand même autre chose qu’étudier tout seul =)

Le soir nous continuons le tournoi par équipe, cette fois c’est l’équipe A contre l’équipe C. Le sort semble s’acharner sur nous puisque malgré ma victoire contre Ana (à komi inversé de 5,5), nous perdons à nouveau cette ronde. Le tournoi s’annonce compliqué pour nous, mais nous comptons bien nous rattraper aux tsumegos !!

Le dernier jour laisse place aux quarts de finale, voici la liste des qualifiés 4 à l’issue de cette ronde :

  • Lee Sedol 9p (seul coréen)
  • Ke Jie 9p (chinois)
  • Shi yue 9p (chinois)
  • Tang Weixing 9p (chinois)

Notons également la présence de la joueuse professionnelle Yu Zhiying 5p qui a réussi à se hisser jusqu’à la phase finale mais qui a malheureusement dû s’incliner face à Lee Sedol en 8eme de finale.

Pour ce qui est de notre tournoi, nous n’avons pas pu le finir puisque Rémi a du partir plus tôt pour aller à un tournoi en Chine. Mais si vous voulez mon avis, il a juste eu peur de perdre, d’autant plus qu’étrangement il a manqué son avion… Ah ce brave Rémi !

Je peux tout de même vous transmettre quelques résultats des tsumegos. Nous avions 60 problèmes à résoudre en 30 minutes. Et le grand vainqueur est Rémi avec un score de 53 points, suivi par Thomas qui en a 42. Je n’ai pour ma part pas pu faire mieux que 32/60, je me suis tout de même consolé en sachant que Manuel ne m’a devancé que d’un point^^

Enfin conclusion, je dois continuer à bosser mes tsumegos =D

Et voici en prime une petite photo avec le seul qualifié coréen =)

Voilà qui clos cet article sur la Samsung cup, j’espère que nous aurons l’occasion d’y retourner en novembre pour les demis-finales =)

A bientôt !!

Arrivée à BIBA !!!

Salut tout le monde !!

Me revoilà après une dizaine de jours passés en Corée, je ne vais pas dire à Séoul parce que je dois le reconnaître je vous ai un peu menti, mais je vous prie de me croire quand je vous dis que c’était totalement involontaire !

Il se trouve que je suis en fait à Sanbon, une petite ville de l’agglomération de Séoul, à environ 45 minutes en métro du centre-ville. M’enfin on va dire que ça ne change pas grand chose.

Bon, j’ai déjà évidemment pleins de choses à vous raconter mais je vais essayer de ne pas tout vous spoiler, histoire d’avoir plus d’un article à vous faire partager 😉

Dans ce 1er article je vais me contenter de vous parler de mon intégration dans ce nouvel environnement et de ma vie au quotidien (pour ce que je peux en dire en seulement 10 jours…).

Alors, me voilà arrivé à Sanbon à 19h heure locale après 10h d’avion. Je suis accueilli par Kim Young-Sam (8D amateur) et Diana Koszegi (1p hongroise) qui sont actuellement mes 2 principaux pédagogues, ainsi que 5 autres étudiants qui m’attendent avec impatience pour aller dîner.

Nous allons donc dans un restaurant traditionnel coréen. N’étant pas très fan de la nourriture asiatique j’essaye pour mes débuts de me raccrocher à ce qu’il y a de plus européens possible. Me voilà donc avec un poulet au curry qui n’est ma foi pas mauvais du tout (je dirais même presque aussi bon que celui de Toru 😉 )

Au cours du repas j’en apprends un peu plus sur mes colocataires, il y a donc avec moi :

  • David, un autre français de 22 ans inconnu de tous étant donné qu’il n’a jamais fait de tournoi, 1D kgs tout de même.
  • Manuel, un québécois de 23 ans, 6D à l’échelle canadienne.
  • Alberto, un italien de 22 ans, 2D à l’échelle européenne.
  • Ignacio, un chilien de 25 ans, qui est l’équivalent d’un 1D à l’échelle européenne.
  • Anastasia, une russe de 25 ans, qui est 2D ou 3D à l’échelle européenne.

Tous, profs comme colocs sont très sympas et le repas se déroule dans la bonne humeur. Je rentre ensuite avec mes confrères joueurs de go à l’appartement de Kim Seung-jun 9p (qui est malheureusement en ce moment en déplacement en Chine). Nous devons nous partager 4 chambres : je me retrouve donc avec mon compatriote David avec lequel nous sympathisons plutôt bien.

Et voilà que le lendemain j’attaque ma 1ère journée de go !! =)

Les locaux se trouvent à 15 minutes de marche de notre appartement. Le bâtiment est en fait constitué de 2 écoles ; l’une étant BIBA, l’autre une école de go pour de jeunes joueurs coréens (composée d’une vingtaine d’enfants allant de 6 à 18 ans).

Tous les joueurs confondus des 2 écoles sont séparés en 4 « ligues » de niveaux, le but étant de monter dans les ligues à l’aide d’un tournoi interne où tous les joueurs s’affrontent. À l’issue du tournoi, les 2 meilleurs joueurs sont promus à la ligue supérieur et les 2 moins bons sont relégués, à la suite de quoi une nouvelle session reprend.

Pour vous donner un aperçu du niveau de ces jeunes prodiges, Alberto, David, Ignacio et Anastasia se trouvent dans le groupe C, Manuel est dans le groupe A et ne joue presque qu’avec des inseïs, vous savez ces bêtes bizarres qui sont sélectionné(e)s pour devenir pro dans le futur… Voilà voilà, je suis quant à moi dans le groupe B qui est composé de 6 joueurs. Je totalise pour le moment 3 victoires et une défaite, et j’ai notamment eu l’agréable surprise d’apprendre aujourd’hui après l’une de mes victoires que mon adversaire était l’un de ces fameux inseïs. Je partagerai certaines de mes parties dans les prochains articles =)

Ligue – jeunes coréens

Parlons maintenant un peu d’une de mes journées types. Le point positif est que toute la matinée est consacrée à l’étude du go en solo, donc pas de contraintes au niveau des horaires, youhou !! C’est pourquoi malgré mon amour inconditionnel pour le go, l’être humain que je suis ne se lève pas avant 10h30. Mais ne m’en voulez pas, les autres étudiants ne font pas mieux…

Cependant, une fois debout je ne chôme pas : direction l’école et hop, on attaque le go ! À mon plus grand étonnement, me voilà motivé et enthousiaste à l’idée de résoudre des problèmes de vie et de mort. Allez jouer contre des coréens et vous comprendrez rapidement pourquoi j’ai autant envie de travailler mes tsumegos… Toujours est-il qu’en ce moment je me consacre à cela jusqu’à 13h, heure à laquelle mon estomac commence à se plaindre quelque peu. En général nous sortons acheter un sandwich rapidement puis nous revenons à nos moutons jusqu’à ce que les pédagogues arrivent, vers 14h en général.

 Bien que nos braves professeurs soient là, le programme n’est pas pour autant défini clairement, mais on peut dire qu’entre 14h et 18h on alterne entre études solo, études en groupe (parties de pros, josekis, fusekis …) et parties de ligue suivies des commentaires de celles-ci.

Étude de groupe

Après quoi nous allons en général dîner tous ensemble avec les pédagogues et une fois notre ventre rempli, nous revenons à l’école pour refaire un peu de go parce qu’on n’en a jamais assez. Puis à notre grande déception les profs s’en vont à 21h/21h30, mais les plus motivés restent à BIBA jusqu’à parfois minuit (je n’en ai encore jamais fait parti…)

Bien sûr toutes les journées ne sont pas toujours comme ça, mais je vous parlerai de mes autres activités plus tard =)

La passion de chacun pour ce magnifique jeu associée à la bonne entente au sein du groupe rend l’étude du go d’autant plus attractive. Avoir de plus des commentaires et conseils de pros est d’une aide et est une chance incroyable alors je compte bien profiter  de chaque journée à fond !!

Voilà, je vais conclure ce long 1er article là dessus et je vous dis à la prochaine fois =D