Archives pour l'étiquette chambery

Un Grenoblois Champion Rhône-Alpes 2015

Ce samedi 28 février et dimanche 1er mars, s’est déroulé le 2e tour du Championnat de France en ligue Rhône Alpes à Chambéry.

Les parties furent acharnées et finalement grâce à ses performances, c’est Chen Longteng (1D-Grenoble) qui s’est imposé devant Florent Labouret (3D-Lyon) et Robin Chauvin (1K-Lyon).

Grâce à Chen, le club de Grenoble garde le titre à à la maison.

Chen_Longteng-Champion Rhône-Alpes 2015
Chen_Longteng-Champion Rhône-Alpes 2015

L’an passé, c’est Denis Karadaban (4D) qui avait obtenu le titre.

Félicitations à tous les Grenoblois qui se sont déplacés nombreux.

Vous trouverez sur le site de la LRA un article ainsi que les 2 vidéos de Inseong Hwang (8D) sur les commentaires des parties.

Régalez vous !!!

 

Merci à notre président de Ligue pour cette excellente initiative !

La news du samedi 28 Février

Que d’activités !!

Je rédige cette news depuis Chambéry où a lieu le deuxième tour du championnat de France et qui permettra de désigner les qualifiés pour le tour suivant ainsi que le champion Rhône-Alpes !

Au programme :

  • Des parties commentées par Motoki lors du rendez-vous hebdomadaire du Vendredi soir
  • Début du 2ème tour du championnat de France LRA

Parties Commentées :

Tous les vendredis les joueurs du club de Grenoble se rencontrent lors d’un tournoi interne hebdomadaire. Au menu, un commentaire de partie par Motoki puis les parties officielles.

La partie récente est celle du champion actuel Iyama contre Yamishita

 

Download SGF

 

Une partie commentée de la rencontre de Motoki contre Hugo lors du tournoi d’Anthony il y a de cela deux semaines.

 

 

 

Enfin une partie du XVIIIème siècle entre Honinbo Dochi et Satonushi (1710) 

 

Download SGF

 

La suite pour bientôt !

 2ème Tour :

Grenoble s’est déplacé en nombre à l’espace Pierre Cot sur Chambéry ce samedi 28/02.

12 joueurs et un accompagnateur !

24 Participants au total !

 

1ère Ronde

Dominique gagne !

Fabien gagne contre Ismaël

Loïc gagne contre Marwan

Longteng Gagne contre Anthony ( Allinges)

Diego a perdu contre Fréderic (Lyon)

Thomas a gagné contre Mathieu ( Chambéry)

Matthias a perdu contre Florent ( Lyon)

Dominique a gagné contre Léo-paul

Aurélien perd contre

Chungyang gagne contre Clément (Lyon)

Timothée

Ce soir à 18h00 Inseong Hwang Viendra commenter deux parties de la deuxième ronde avant le repas.

Merci à Fabien, Thomas, Toru et Motoki pour les parties commentées

Coupe Maître Lim 2014 – tour de ligue

dimanche, 21 septembre 2014

Le week-end du 14 septembre se tenait à Chambéry le tour de la ligue de la coupe de France des clubs, dite coupe maître Lim.  On en trouvera donc un compte-rendu “officiel” sur le site de la LRA. Je vais ici raconter le week-end tel que je l’ai vécu.

Cette année, la coupe maître Lim a été préparée en amont au club de Grenoble. L’arrivée des très fort joueurs Motoki Noguchi et In-seong Hwang, et le retour d’autres joueurs forts, tous désireux de participer à cette compétition, laissait penser que l’on pourrait constituer plusieurs équipes capables de se défendre lors du tour final. L’émulation fit tant et si bien que le club réussit à s’assurer de la participation de 10 équipes, dont 3 de jeunes : Grenoble 1 à 7, et Grenoble jeunes 1 à 3. Parmi celles-ci, la première, Grenoble 1, était déjà qualifiée pour le tour final, ayant été vice-championne de France l’année précédente. Pour ma part je jouais au quatrième plateau de Grenoble 3, les trois autres plateaux étant occupés dans l’ordre par Huu Phuoc Nguyen, Moran Guennou et Beilun Wu. Outre les 9 équipes grenobloises présentes à Chambéry, on compte la participation de 3 équipes chambériennes (ce qui est un petit exploit), deux équipes lyonnaises, une d’Allinges et une d’Annecy. On trouve naturellement d’autres comptes-rendus du week-end : sur le site de la ligue et sur le forum du club de Lyon.

Ayant tout récemment emménagé en région parisienne, je dus faire l’aller-retour en train sur le week-end, ce qui est beaucoup moins inconfortable qu’on pourrait le penser.

La première ronde nous oppose à Allinges. Il y a une grande différence de niveau en notre faveur à tous les plateaux. Avec noir, je joue un space fuseki, en commençant par 5-5. J’envahis trop tôt et trop mal le moyo adverse, réussissant tout juste à vivre tout en lui donnant une monstrueuse influence. Il n’ose cependant pas déclencher un combat, chacun consolide son moyo jusqu’à ce qu’il devienne un territoire : pendant que noir fait facilement grossir ses bords, blanc a du mal à récolter des points au centre. Finalement, blanc abandonne avant d’entamer le yose. Un logique 4-0.

Nous rencontrons ensuite Chambéry 1. En théorie j’ai une partie abordable, contre Joseph Giraud, 7k. En fait je passe un bon moment les pieds au bord de la falaise, à mouliner des bras pour ne pas perdre l’équilibre tandis que Joseph tente de placer le poke de Worms. La partie se termine abruptement quand, à force de défendre mon dragon, le coup part tout seul et c’est son groupe qui meurt : une partie très disputée donc, contre un adversaire que je vois bien progresser encore rapidement de quelques pierres.

 

Download SGF

 

En soirée, tablée réservée à La Frite Dorée. Frites à volonté, tout est dit. Pas des frites comme je les aime, mais bon… des frites, quoi… Avec un steak tartare !… J’aurais vraiment mauvaise grâce de me plaindre. Sur le chemin du restaurant, les débats commencent à porter sur les appariements et les conditions de qualification des équipes candidates. Celle de Grenoble 2 est a priori acquise. La deuxième équipe à la moyenne des classements à l’échelle est celle de Grenoble 3, puis suit Lyon 1. Ces deux dernières ont des niveaux proches, et sont sur le papier clairement meilleures que la suivante, Grenoble 4. Il semblerait donc dans l’ordre des choses que Lyon 1 et Grenoble 3, en supposant leurs trois premières victoires acquises, se rencontrent lors de la dernière ronde pour décider du deuxième qualifié lors d’une sorte de petite finale. Mais le tirage étant effectué (avec compétence, personne ne le nie) par Moran selon le système suisse, split, slip et schlak badaboum, il est prévisible que dimanche, Grenoble 2 doive affronter d’abord Lyon 1, puis Grenoble 3, ce qui ne laissera pas la possibilité d’une rencontre décisive entre ces deux équipes. Si l’on part du principe que Lyon 1 et Grenoble 3 vont perdre leur match contre Grenoble 2 et gagner l’autre, elle joueront alors leur qualification sur le premier départage, c’est-à-dire le nombre de victoires individuelles ; à ce jeu, Grenoble 3 a une petite avance, avec 8 victoires contre 7 pour Lyon 1.

Le lendemain matin, Lyon 1 affronte en effet Grenoble 2, et Grenoble 3 se retrouve face à Grenoble 4, une équipe remarquablement homogène, entièrement composée de 2k et 3k. La victoire d’équipe fait a priori peu de doutes, mais mon adversaire est probablement à peu près de mon niveau, je dis probablement car ses apparitions sont rares. De fait c’est de loin ma partie la plus incertaine du tournoi, celle que j’aurais vraiment dû perdre, celle qui a nécessité une vraie intervention divine. Mais voilà, intervention divine il y a eu, de nouveau 4-0, tandis que Lyon 1, si elle s’inclinait logiquement contre Grenoble 2, parvenait à ramener une victoire individuelle (de Florent sur Jean-Loup).

 

Download SGF

 

Avant la dernière ronde, de nouveau les discussions s’enflamment sur les conditions de qualification. Pour ma part, faire semblant de me chamailler à propos de ces systèmes purement mathématiques m’aide à me débarrasser du stress des parties de go. Pour résumer, la deuxième qualification pourrait revenir à Grenoble 3, Lyon 1 ou Annecy. Un premier tirage est trouvé trop favorable à Annecy, qui a tout à coup l’occasion de se qualifier pour le tour final sans avoir battu d'”équipe forte”. Le tirage est rectifié, mais il restera de toute façon que Grenoble 3 et Lyon 1 pourront se qualifier sans s’être rencontrées. A noter que si par miracle Grenoble 3 venait à annuler contre Grenoble 2, cela qualifierait automatiquement ces deux équipes, sans avoir à tenir compte du résultat des autres rencontres.

Bref, au bout d’un moment, il faut la jouer, sa partie. A priori je suis le maillon faible. Je dois jouer contre Quentin, formerly known as Quentin 3d, alors que je suis 2k. Et puis il se passe ça :

 

Download SGF

 

Ma partie terminée, ben déjà, high five avec Loïc, normal. Ensuite, examen des autres résultats. Beilun et Huu ont perdu, Moran joue encore. Petit yose, je compte rapidement, hé, ça peut le faire. Les autres équipes ? C’est compliqué. Anis a perdu rapidement contre Frederik Wiethölter de Lyon 1, ça nous bousille le départage, mais si Matthias (Grenoble 5) gagne contre Baptiste Chopin (Annecy), ça le fait, et Matthias a l’air en train de gagner. Ces considérations sont interrompu par une rumeur autour de la première table : Semi a gaffé contre Moran, Grenoble 3 annule contre Grenoble 2, se payant même le luxe de leur passer devant au départage, pour finir championne Rhône-Alpes ! Lyon 1 finit quatrième, derrière Annecy. Je m’éclipse pour attraper mon train avant la remise des prix.

Écrit par  Vincent Nesme